UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » Le bien vivre ensemble en échec

Le bien vivre ensemble en échec


agrandir

Les récents événements liés à la Coupe d’Afrique des Nations et à Sibeth Ndiaye nous démontrent l’énorme fracture identitaire au sein de la France.

A travers son livre « Ils veulent tuer l’Occident », Henri Guaino mentionne que la volonté politique, économique et sociale est de tuer les repères de l’homme, sa culture, ses racines spirituelles ou morales, son histoire, sa civilisation. L’ancien député des Yvelines a même déclaré il y a quelques mois que le multiculturalisme était le berceau du terrorisme.

Force est de constater qu’il est difficile de lui donner entièrement tort.

Alors que ceux qui sont venus reconstruire notre pays au lendemain de la 2nde guerre mondiale se sont assimilés par amour de la France, une large partie des dernières générations issues de l’immigration maghrébine et africaine, nées et vivant sur le sol français, portent en elles une détestation de notre nation. La faute à un abandon d’assimilation, pas même une once d’intégration, au lâche recul de l’autorité de l’Etat depuis une trentaine d’années entraînant la création de zones de non droit, une politique des banlieues n’incitant pas à l’insertion sociale, un regroupement familial sans cadre, un recul sur notre culture pourtant garante de l’unité nationale, la fin du service militaire, le recul de l’instruction publique… Enfin, l’éducation transmise entre générations de familles immigrées est souvent contraire à nos valeurs républicaines ou à notre histoire.

Pour ne pas faire de vague, ne pas être taxé de raciste, xénophobe, c’est à notre peuple européen, à notre peuple français aux racines gréco-latines, judéo-chrétiennes, issu du siècle des lumières de s’excuser et de réviser ses cultures. Les Français ne sont pas racistes mais le racisme n’a pas de couleur. Autre exemple, Sibeth NDiaye, représentante et porte-parole incompétente du gouvernement, à défaut d’argumentaires, accuse Nadine Morano de racisme lorsque celle-ci lui rappelle son inélégance et ses récents propos. A ce petit jeu, 2 gagnants qui opposent les Français entre eux : les extrêmes et le système néo-libéral laxiste sur la défense de notre civilisation.

L’indivisibilité républicaine ne repose pourtant que sur notre culture, subtil mélange de nos traditions, terroirs, histoire, lois… et des principes de liberté, d’égalité et de fraternité auxquels aucune communauté ne peut déroger. La République ne peut pas cautionner des chants de haine envers la France ou les Français. Seul un Etat stratège puissant pourra rétablir ce qui doit l’être et donner la volonté aux personnes issues de l’immigration de s’intégrer, ou plutôt, osons le mot : de s’assimiler.

Le bien vivre ensemble ne pourra se réaliser qu’à travers ceux qui ont foi en la France, sous peine de la mettre en péril.

Ludovic DEMATHIEU


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Nos partenaires



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher