UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Notre mouvement » Notre mouvement » EMMANUEL MACRON DETERRE LES MORTS

EMMANUEL MACRON DETERRE LES MORTS


agrandir

Billet de Jacques MYARD
Membre Honoraire du Parlement
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République
Président de l’Académie du Gaullisme

Emmanuel Macron vient de reconnaître que l’avocat algérien Ali Boumendjel a été torturé et assassiné par l’armée française en 1957, lors de la guerre d’Algérie.

Cette déclaration du Président de la République n’est ni un bon geste, ni un geste d’apaisement, c’est un geste irresponsable.

Loin d’apaiser les tensions, les ressentiments entre la France et l’Algérie, les propos du chef de l’Etat vont raviver des haines et des blessures des deux côtés !

De plus le gouvernement algérien qui doit faire face à une situation intérieure chaotique et explosive pratique à satiété la surenchère, il exige davantage à chaque prétendu bon geste français, c’est pour lui un excellent dérivatif pour
canaliser son opinion publique contre l’ennemi tout choisi, la France.

Quant au rapport Benjamin Stora, que j’ai lu in extenso, et qui inspire Emmanuel Macron, c’est une charge à 90 % contre la France qui porte l’opprobre du colonialisme et se doit de faire repentance.

Les massacres du FLN ne sont mentionnés qu’en quelques mots, c’est à peine croyable.

La guerre d’Algérie a été une épreuve terrible, les morts doivent dormir en paix, les réveiller ne peut qu’accroître les tensions et provoquer de nouvelles querelles.

Le chef de l’Etat a commis une faute lourde contre la France et surtout contre l’Algérie – qui passe systématiquement ses crimes sous silence –, elle va pouvoir nourrir sa terrible amnésie des propos d’E. Macron.


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email

Dans la même rubrique

25 janvier – Voeux 2021

25 janvier – Charte des Imams : Utopie et Naïveté

2 janvier – Nouvelle année, Nouvel Espoir

18 décembre 2020 – Piégé qui croyait piéger !

16 novembre 2020 – Compte-rendu du Comité National de Liaison



"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Nos partenaires



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher