UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » Vers une dictature sanitaire ?

Vers une dictature sanitaire ?


Beaucoup ont remarqué les incohérences des gouvernements depuis le début de cette crise sanitaire.

Mais la gestion de la crise est loin d’être terminée. Entre des députés UDI qui demandent la mise en place d’un passeport vert, permettant de renouer avec une vie sociale et culturelle et le gouvernement qui porte un projet de loi en procédure accélérée (n°3714) conditionnant les déplacements et accès aux établissements publics sur notre territoire à la vaccination durant l’état d’urgence sanitaire, les personnes qui ne souhaitent pas se faire vacciner sont en droit de penser être en dictature sanitaire et victimes de discrimination. Malgré la promesse d’Emmanuel Macron sur la liberté de se faire vacciner, ce projet de loi restreint une nouvelle fois certaines libertés fondamentales.

De plus, les méfiances et défiances sont de mise, les sondages des personnes, notamment les personnels soignants, en attestent. Alors que certains professeurs n’ont plus droit à la parole, et que certaines revues médicales mentionnent les effets positifs de la chloroquine associée à un antibiotique si elle est injectée au début de la contamination, la communication du gouvernement manque cruellement de pédagogie, pour qui retrouver une forme de liberté passe par l’obligation de se faire vacciner. Mais à ce jour, les origines du virus sont inconnues, la course « à l’armement » ayant davantage profité aux marchés financiers pour les laboratoires cotés en bourse au détriment des études scientifiques : vaccin ou thérapie génique ? Contre quelle(s) souche(s) du virus le vaccin permet-il de se défendre, s’immuniser et protège-t-il également les personnes non vaccinées en cas de contact, quels en sont enfin les effets secondaires ?

Les Français n’accordent plus leur confiance à nos gouvernants. Au lieu de rassurer, leur absence de clarté est vue comme liberticide. A eux d’y remédier, sauf s’ils se complaisent de la situation.

Ludovic DEMATHIEU

NB : Le 22 décembre au soir, Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, a annoncé le retrait de ce projet de loi


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Nos partenaires



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher