UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Notre mouvement » Notre mouvement » EUROPEENNES, POUR QUI VOTER ?

EUROPEENNES, POUR QUI VOTER ?


agrandir

Nous avons pris connaissance comme tous les Français, du nombre, de l’identité, de la composition et des orientations politiques des diverses listes officiellement constituées en vue des élections européennes du 26 mai prochain.

Compte tenu des conditions dans lesquelles se présentait ce scrutin, nous n’avons pas cru devoir contribuer au morcellement et à l’éparpillement de notre propre camp, celui des patriotes, celui des vrais républicains, en proposant aux électeurs une liste de plus dont rien ne nous garantissait qu’elle franchirait le seuil fatidique des 3% qui permet le remboursement des dépenses engagées et moins encore la barre des 5% en-deçà de laquelle on n’a pas droit à des élus. Ce n’est pas pour autant que nous nous désintéressons d’un vote lourd de significations et de conséquences, bien au contraire. Nous ne pouvons que déplorer que des partis, des organisations et des hommes qui sont d’accord sur les deux points fondamentaux et non négociables que sont la souveraineté nationale et la cohésion sociale n’aient pas saisi l’occasion de concrétiser leurs convergences sous la forme d’un rapprochement, d’une coalition, voire d’une alliance, et qu’une fois de plus, une fois de trop, des querelles anachroniques et dérisoires de personnes, d’egos, de boutiques et de clochers aient prévalu sur l’intérêt commun.

Dans l’état actuel de nos informations, nous ne porterons pas de jugement sur les listes, apparues à la dernière minute, qui, censées représenter le mouvement des Gilets jaunes, cette insurrection pacifique et informelle surgie des profondeurs de la France, font plutôt figure d’OVNIs (Objets votants non identifiés) dans notre paysage politique.

En revanche, notre position est simple, claire et définitive concernant les diverses listes, de droite, de gauche et d’ailleurs qui n’incarnent rien d’autre que le grand parti de la soumission à l’ordre libéral et aux superpuissances supranationales, bureaucratiques, financières et politiques, le parti de la mondialisation sans règles, sans frontières et sans limites, ce creuset diabolique où les Etats-nations, leur identité, leur personnalité, leur indépendance, sont invités à se fondre et à disparaître. Pas une voix ne doit aller à la liste LREM de Mme Loiseau et de M. Macron, à la liste fantomatique de M. Lagarde, à la liste post-socialiste de M. Glucksmann, à la liste hamoniste de M. Hamon, aux listes écologistes de M. Jadot et de Mme Batho. Il n’y a aucune raison pour que nous aidions les fossoyeurs à creuser notre propre tombe.

Un cas à part est celui de M. Bellamy. Si aimable, si avenant que puisse paraître ce nouveau venu, il n’est jamais que le jeune visage de la vieille droite de gouvernement, de ce parti jadis gaulliste qui depuis des décennies se souvient de ses origines le temps d’une campagne pour mieux les oublier le temps d’un mandat. M. Bellamy n’est que le faux-nez de M. Wauquiez, le paravent chatoyant à l’abri duquel M. Barnier, le Jean-Claude Juncker savoyard, compte s’installer à la tête de la Commission de Bruxelles.

Fidèles à nos principes, fidèles à nos choix essentiels, nous appelons nos adhérents, nos sympathisants, nos amis, nous appelons tous les électeurs inscrits conscients des enjeux et soucieux de l’avenir à voter le 26 mai pour l’une des listes, quelle qu’elle soit, de quelque horizon qu’elle vienne, qui s’engage à dénoncer ou à renégocier les traités européens, à desserrer ou à briser les carcans dans lesquelles étouffent nos libertés et meurt notre indépendance nationale. Oubliez vos œillères, vos préjugés, vos craintes ou vos rancunes ! Votez Patriotes ou Parti communiste, votez France insoumise ou Rassemblement national, votez Debout la France ou Lutte ouvrière, votez en tout cas pour l’un de ceux qui, dans la grande bataille de la globalisation, a pris le parti et soutient la cause de la France !


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Nos partenaires



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher