UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » ALERTE AU RÉCHAUFFEMENT POLITIQUE

ALERTE AU RÉCHAUFFEMENT POLITIQUE


agrandir

Les cassages qui ont eu lieu sont des excès à bannir, aveugles comme tous les excès. Pourtant, je ne me joins pas au ton scandalisé adopté par beaucoup d’entre vous, mes amis.

Il se passe enfin quelque chose de véritablement concret contre le système tel qu’il perdure depuis des décennies ! Les autres voies ont toutes échouées.

Voici peut-être le match retour contre les vielles figures ou les héritiers génétiquement dégénérés de mai 68. Voici peut-être la réaction tant attendue contre les lavages de cerveau successifs que nous avons subi depuis 50 ans de la part des vrais puissants - ceux de la finance, des multinationales au service de leurs
joueurs-actionnaires et de leurs affidés pseudo humanistes, idiots utiles réunis au nom d’une soi-disant écologie, d’un humanisme suicidaire, au nom d’un marché dérégulé qui devait soi-disant apporter la richesse. Voici peut-être la réaction contre un progressisme pour les nuls. Le progressisme doit être la conséquence de lames de fond sociales, non de miettes pathétiques branchées et lancées vers de petites communautés à la mode médiatique, souvent minables, pour faire croire qu’il se passe quelque chose... Une réaction encore contre les dénis de démocratie impliqués par l’Union Européenne, contre l’abandon de la France réelle, contre les leçons de morale déplacées, stériles et humiliantes, à l’égard du bon sens d’une France qui n’a pas forcément l’intelligence bête sous prétexte qu’elle arracherait son goutte à goutte chargé de la doxa néo-progressiste destinée à l’envoyer la morgue.

Il ne s’agit donc pas aujourd’hui d’un mouvement contre des taxes dignes d’un racket mafieux officiel (puisqu’elles sont nulles d’un point de vue écolo) et porté exclusivement par des « faibles » qui ne le sont d’ailleurs plus !

La condescendance insupportable de la part des bonnes âmes a fait son temps. Il s’agit de remettre les pendules à l’heure d’un humain véritable et non plus fantasmé dans les « think-tank » du genre Terra Nova.

Il s’agit de changer de modèle économique, social, psychologique et politique. Il s’agit d’arrêter de glisser sur la pente de la décadence pour tous, de l’immunité pour certains et de l’enfumage pour les plus crédules.

Pardon à mes amis mesurés, mais la mesure fait autant le jeu du système en place que les excès déplorés.
Donc : ne soyons pas prudents !

Il ne s’agit pas pour l’instant de calmer, mais d’accompagner une véritable légitimité républicaine. Le train de la république a déraillé. S’il y a quelques agités parmi ceux qui veulent le remettre en état de marche, qu’importe ! La république n’est pas l’ordre établi par ceux qui l’égorgent en douceur, elle doit être l’expression d’une majorité. Dépêchons-nous tant que nous sommes majorité. Les seules blessures actuelles de cette République sont celles de son viol. Qu’importe le reste !

L’insurrection arrive. Plus tôt elle arrivera, moins elle sera terrible. Mais l’omelette ne se fera plus sans casser quelques coques. Trop tard. Les libérations ne se feront pas dans les strates où l’on cause entre bienséants du dimanche. Nous sommes proches de la date limite. Réveillons-nous !

Jean-Christophe Lebert

(Je conseille au passage l’ouvrage incontournable d’un jeune et brillant patron de start up - donc peu soupçonnable d’être un lépreux - qui, partant de constats, en a fait un livre qui devrait être incontournable : Vers la révolution, de Fabrice Grimmal, paru en début d’année. https://youtu.be/X21l04Uzzhc)


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Nos partenaires



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher