UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » Réformer en profondeur ou supprimer l’octroi de mer : la mère des réformes (...)

Réformer en profondeur ou supprimer l’octroi de mer : la mère des réformes pour La Réunion


agrandir

Parce que l’octroi de mer protège les monopoles, sa disparition ou son remplacement par une fiscalité plus juste est la 1re condition d’une lutte efficace pour une baisse durable des prix dans notre île, pour stimuler l’activité économique et la création d’emplois.

Contrairement à la TVA, l’octroi de mer oblige l’« importateur » (comme si on faisait du commerce international entre La Réunion et la France) à acquitter l’impôt avant même de vendre la marchandise. Le paiement de la taxe exige de l’entreprise une trésorerie abondante dont seuls les grands groupes installés de longue date disposent.

En outre, l’efficacité de l’octroi de mer pour protéger l’industrie locale est extrêmement réduite parce que la différence des taux appliqués à la production locale et aux importations, autorisée par l’Union européenne, est trop faible. Il faudrait appliquer sur les importations des taux d’octroi de mer beaucoup plus forts qu’aujourd’hui pour réellement protéger les produits locaux.

Quand au financement des collectivités locales, il pourrait parfaitement être assuré par un autre impôt. Ce n’est pas l’imagination fiscale qui manque dans notre pays. Ceux qui disent que le remplacement de l’octroi de mer par la TVA abonderait les caisses de l’Etat au lieu de celles des collectivités oublient 1) que l’octroi de mer est collecté par l’Etat avant d’être redistribué aux collectivités 2) que le 1er finançeur des collectivités, c’est l’Etat.

Hugues Maillot


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Nos partenaires



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher