UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » CLASSE-TOI !

CLASSE-TOI !


agrandir

Victor Orban, le BREXIT, Donald Trump, Mateo Salvini, les élections autrichiennes, Alernativ für Deutschland en Allemagne, les ’Démocrates de Suède" *. Il semble que chaque nouvelle élection en occident marque la progression des partis que les presses qualifient systématiquement de « populistes ».

Comme Les animaux malades de la peste de La Fontaine « Tous n’étaient pas morts, mais tous étaient frappés ». L’humanité occidentale serait-elle subitement atteinte d’une maladie ? La lèpre macronienne ? Doit-on féliciter la perspicacité des analyses de nos journalistes et crier avec eux #balancetonpopuliste ! Suite à une manipulation génétique ratée, une nouvelle génération de dictateurs en herbe aurait-elle subitement éclos ? Et doit-on ostraciser tous les déçus de la mondialisation en les traitants de nationalistes, d’extrémistes, de fascistes et, en tout cas, de populistes séduits par le premier charlatan venu ? Et si on s’inspirait de Pascal pour se demander simplement si « le peuple a ses raisons que les élites ignorent » ?
Dans son livre « No society, la fin de la classe moyenne occidentale », l’historien Christophe Guilluy nous montre que cette vague démocratique (que lui-même nomme hélas populisme) n’a rien d’illogique.

Il constate que depuis les années 70, lentement, inexorablement, dans tous les pays occidentaux, les classes moyennes sont victimes d’un décrochage vers le bas. Avec la mondialisation, après les disparitions de la paysannerie, des classes ouvrières, c’est au tour des employés, de la petite bourgeoisie, des habitants de la ruralité et des périphéries de s’effacer ou d’être progressivement déclassés. La progression des inégalités, c’est aussi ça.

Aujourd’hui 30% des populations occidentales s’en sortent bien et ont une vision positive du futur, de leur futur. En France, ils ont voté Macron au premier tour. Demain ils ne seront que 25% puis 20%. Les trois quarts restants n’espèrent plus en un avenir meilleur. Ni pour eux, ni pour leurs enfants. Nombre d’entre eux ont cessé de se rendre aux urnes, et ceux qui ont encore le courage de voter ne font que tirer une conclusion rationnelle : ce modèle mondialisé ne leur est pas favorable.
Dès lors, se faire traiter de populistes par une élite prétentieuse et donneuse de leçon ne fait et ne fera que les confirmer dans l’idée que cette élite a non seulement failli dans sa mission de diriger les nations mais persiste à demeurer aussi sourde qu’aveugle.

Le souhait des classes moyennes n’est pas d’être assistées mais de se savoir protégées. C’est pourquoi elles réclament partout une régulation des flux migratoires, et non à cause d’un prétendu racisme comme le laissent entendre certains. Notons au passage qu’en France comme ailleurs, nombre d’entre eux sont des immigrants de seconde génération.

Tous aspirent simplement à vivre en paix dans un environnement où ils peuvent partager des valeurs communes, celles dont ils furent naguère le socle. C’est tout. Quoi de plus sain ?

Tout bien considéré les malades sont en haut, et leur égoïsme bien-pensant porte leur regard au loin quand le problème est sous leur nez.

Eric RAOUL-DUVAL
Unité Nationale Citoyenne

*j’aurais pu mentionner les récentes élections au Brésil mais outre que ce pays n’est pas « occidental », je ne suis pas sûr que les causes profondes du résultat électif soient comparables.


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Dernières brèves

Pouvoir d’achat

Clip polémique

Années 30 ?

Pouvoir d’achat

Ivan Rioufol



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher