UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » CAP22 : les préconisations rendues publiques

CAP22 : les préconisations rendues publiques


agrandir

Pendant que l’affaire Benalla occupe les médias et les réactions politiques, le Comité Action Publique 2022 (CAP22) vient de rendre publique 22 préconisations, à valider par l’exécutif, avec pour objectif réaliser 30 milliards d’économie.

Suite à notre précédent article où nous rappelions la volonté de supprimer des fonctionnaires, de contractualiser les personnes au service de la fonction publique dans certaines missions régaliennes et de réduire les aides ou budget des collectivités ou des administrations, d’autres mesures sont proposées, parmi lesquelles : fin de l’universalité des allocations familiales (sous conditions de ressources), fin des petits centimes et possibilité de disparition des timbres amende fiscaux, prolongation du dispositif Pinel sur l’investissement locatif, révision du calcul des droits aux APL, renforcement de l’autonomie financière des universités (à travers une hausse de frais d’inscription), liberté aux chefs d’établissements de recruter leur équipe pédagogique, mise en place de nouveaux corps d’enseignants (en lieu et place d’enseignants certifiés), privatisation de certains contrôles de l’organisme de répression des fraudes et de protection aux consommateurs, mise en place de péages urbains ou des tarifs revus à la hausse pour certaines formalités administratives consulaires.

A travers certaines de ces mesures proposées, la volonté affichée est de taxer davantage les usagers, quitte à remettre en question la valeur d’égalité républicaine, mais aussi de dérégler l’économie locale, de brader certaines entreprises (semi) publiques, dépecer le service public ou de se soustraire à ses missions. Si le mille-feuille administratif doit être allégé, il ne doit pas l’être en ôtant la proximité ou en développement le fédéralisme au détriment de la justice sociale, de la cohérence territoriale, de la sécurité ou d’une instruction publique de qualité. En attendant, le Monarque absolu et Président des riches, n’obéissant qu’à la volonté européiste ultra-libérale, ne lutte pas contre la fraude fiscale, ni le pognon de dingue utilisé pour sa cour ou lui-même.

Ludovic DEMATHIEU


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Dernières brèves

Totalitarisme...

Affaire Benalla

Illusions européennes

Richard Ferrand au perchoir

Pleins pouvoirs à l’administration



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher