UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » L’absurdité de la limitation de vitesse en milieu rural

L’absurdité de la limitation de vitesse en milieu rural


agrandir

L’État nous impose une vitesse ne dépassant pas 80km/h, une loi qui vise directement les routes dans le milieu rural. L’urbain est favorisé avec ses transports collectifs, métro, tramway, aménagement deux roues et dans certains cas une interdiction de circuler en voiture.

Ce sont bel et bien les territoires ruraux qui vont souffrir d’une mesure injuste et inadaptée. Les routes sont dans un état calamiteux, sources accidentogènes me semble-t-il... L’inexistence des barrières de sécurité ainsi que des barrières anti-encastrement pour nos deux roues et les traçages au sol trop souvent absents devraient plutôt être une priorité.

Il en ressort que les 10km/h d’écart ne sont pas plus accidentogènes que le mauvais entretien de nos routes de campagne.

Il convient de s’interroger sur le manque de cohérence de l’État, un véhicule sans permis peut rouler jusqu’à 70km/h. Sera-t-il à l’avenir nécessaire de passer son permis pour 10km/h de plus ?

Pour finir, l’État impose à nos territoires ruraux une limitation qui va remplir les caisses de l’État par le fleurissement de radars toujours de plus en plus présents et privilégiant le repli sur soi de nos compatriotes ; ces-derniers ne vont bientôt plus se déplacer et rester dans leurs maisons, dans leurs villages alors qu’une fois de plus la décision est prise par des politiciens parisiens.

Stéphane LOTH,
délégué à la ruralité et l’aménagement du territoire